Selon une enquête Ipsos-Le Quotidien du Médecin / Les laboratoires Therval datée de mars 2020, « près d’un Français sur deux a connu au cours des douze mois précédant l’enquête un épisode de fatigue persistante, qu’il s’agisse de fatigue physique, psychique ou intellectuelle ».

L’étude précise que « les femmes, les jeunes de mois de 21 ans et les travailleurs indépendants » sont les plus touchés par une fatigue continue. Ils sont suivis de près par « les inactifs non retraités (femmes au foyer, chômeurs, lycéens et étudiants) ». Seuls les retraités tirent à peu près leur épingle du jeu.

 

Qu’est-ce que la fatigue ?

On pourrait définir l’asthénie (communément appelée fatigue) comme l’absence d’énergie dans l’organisme, que ce soit au niveau physique, intellectuel ou émotionnel.

Si celle-ci surgit dans un contexte particulier, comme dans le cadre de la préparation à un examen pour un étudiant par exemple, la fatigue est qualifiée de fatigue aiguë. Si elle se prolonge au-delà d’un mois et ne peut être réparée ni par le temps ni le repos, elle devient chronique. Ainsi, 20% des personnes consultant leur médecin généraliste se plaindraient de fatigue.

Au fil du temps, le corps médical a même déterminé d’autres types de fatigue et en a tiré plusieurs typologies. Dans tous les cas, tous s’accordent sur le fait que les différentes fatigues engendrent des effets communs et identiques : une sensation de lassitude et d’épuisement physique, ainsi qu’une difficulté à accomplir les tâches habituelles.

 

Les principaux types de fatigue

On distingue aujourd’hui :

  • la fatigue physique et corporelle
  • la fatigue psychique, nerveuse et/ou émotionnelle (les ruminations, « petit vélo dans la tête », émotions intenses dans le cadre de relations privées ou professionnelles, voire d’un traumatisme non-conscient)
  • la fatigue réactionnelle. Les causes sont extérieures à vous (bruit aux alentours, décision de votre supérieur hiérarchique…), rythme de vie éprouvant (transports en commun…), logements bruyants, inactivité professionnelle, soucis financiers au long cours, trop de travail sans repos suffisant, aide à un proche malade…
  • la fatigue décisionnelle. Charge mentale, désorganisation, difficulté à trancher, emploi du temps trop chargé, manque de ressources, perfectionnisme…
  • la fatigue compassionnelle. Don excessif de soi, hypersensibilité, grande empathie, idéalisme, se laisser solliciter, ne pas savoir dire non, non respect de ses limites, faire bonne figure, répondre toujours présent…
  • la fatigue existentielle. Perte de sens, démotivation, trop suivre les désirs des autres, conflit dans son couple, avec ses enfants ou ses ami(e)s, sentiments intenses et parfois ambivalents.

 

Déterminer son type de fatigue

Il est possible d’évaluer son degré de fatigue en s’aidant de l’échelle de Pichot. Pour cela, répondez au questionnaire suivant en attribuant à chacune des affirmations un chiffre de 0 à 4 : 0 pour « pas du tout », 1 pour « un peu », 2 pour « moyennement », 3 pour « beaucoup » et 4 pour « extrêmement ».

  • Je manque d’énergie
  • La moindre activité me demande un effort
  • Je ressens une faiblesse dans certaines parties du corps
  • J’ai les bras ou les jambes lourdes
  • Je me sens fatigué(e) sans raison
  • J’ai envie de m’allonger pour me reposer
  • J’ai du mal à me concentrer
  • Je me sens fatigué(e), lourd(e) et raide.

Vous pouvez considérer être sujet(te) à une fatigue excessive si le total de vos chiffres s’élève à plus de 22.

A propos

Vous parviendrez le plus souvent à recharger votre énergie en rééquilibrant votre hygiène de vie. C’est d’ailleurs tout l’objet de ce blog ! 🙂 Le cas échéant, si celle-ci persiste malgré une amélioration de vos habitudes, je vous conseille de vous rapprocher de votre médecin traitant.

 

« Booster son Energie Vitale – L’énergie circule en moi et tout autour de moi »

Crédit photos : Ketut Subiyanto.
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Booster son Energie Vitale

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading