parole impeccable groupe de gens booster son énergie vitale accords toltèques livre

Chronique et résumé du livre « Les Quatre accords toltèques – La voie de la liberté personnelle », de Don Miguel Ruiz, Ed. Poches Jouvence, 121 pages, 1997, Etats-Unis. Titre original en anglais : « The Four Agreements ».

Voici quatre leçons de sérénité et de vie. Quatre leçons comme un « puissant code de conduite ». Les Quatre accords toltèques, traduits en 46 langues depuis leur publication, est un livre culte. Voici un décryptage pour réussir à appliquer ces préceptes et gagner en plénitude.

A propos de l’auteur

portrait de don miguel ruiz, auteur du livre culte "les quatre accords toltèques" 4 leçons pour une vie plus sereine
Don Miguel Ruiz, auteur des « Quatre accords toltèques »

Don Miguel Ruiz est né le 27 août 1952 dans une famille pauvre de Tijuana, au Mexique. Sa mère est guérisseuse et son grand-père nagual (chaman).

Il est le plus jeune d’une fratrie constituée de onze frères et deux soeurs. Cette situation singulière ne l’a pas empêché de suivre de brillantes études et de devenir chirurgien. Mais, il subit une expérience de mort imminente et une expérience extracorporelle qui ont achevé de transformer sa vie. Depuis, Don Miguel Ruiz se consacre à la maîtrise de la sagesse ancestrale des Toltèques avec un immense retentissement dans le monde entier.

Vous pouvez consulter son site en cliquant ici.

 

Sommaire

Ce livre se compose comme suit :

  • Remerciements, préface de Maud Séjournant, Les Toltèques
  • Introduction : le Miroir de fumée
  • Le processus de domestication et le rêve de la planète
  • Le premier accord toltèque : Que votre parole soit impeccable 
  • Le deuxième accord toltèque : Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle
  • Le troisième accord toltèque : Ne faites pas de suppositions
  • Le quatrième accord toltèque : Faites toujours de votre mieux
  • La voie toltèque de la liberté : briser les vieux accords
  • Le nouveau rêve : le paradis sur Terre.

Nous allons nous concentrer sur les accords.

 

1ère leçon de sérénité et de vie :

Que votre parole soit impeccable

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous ni pour médire d’autrui. 

Le premier accord toltèque est le plus important et le plus difficile à honorer, prévient d’emblée Don Miguel Ruiz. Pourquoi ? Car la parole est « votre outil le plus puissant en tant qu’être humain ». Elle peut « créer les rêves les plus fous ou tout détruire autour de vous ». Par ailleurs, comme l’Histoire a pu le démontrer, « la parole est si puissante qu’un seul mot peut changer une vie ou détruire l’existence de millions de personnes. »

Chacun de nous détient ce pouvoir, celui du verbe sur le psychisme… Or, une opinion lancée même sans y réfléchir peut marquer à vie une personne, dans le bon sens ou le mauvais. On utilise plus souvent la parole pour médire, pour critiquer, pour culpabiliser, pour détruire. (…) On l’utilise surtout pour répandre du poison personnel, pour exprimer la colère, la jalousie, l’envie et la haine. » Et, « chaque fois que l’on écoute une opinion et qu’on la croit, on conclut un accord qui s’intègre à notre système de croyances. »

Comment y remédier ?

En premier lieu, « pour que votre parole soit impeccable, il ne faut pas l’utiliser contre soi, » prévient Don Miguel Ruiz. De plus, « parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. »

Moins de fatigue et de stress, plus de sérénité ? « Avoir une parole impeccable, c’est faire bon usage de votre énergie ; cela signifie que vous l’utilisez dans le sens de la vérité et de l’amour de vous-même. » « Imaginez tout ce que vous pouvez créer en ayant une parole impeccable. (…) Vous pouvez vivre au paradis au milieu de milliers de gens vivant en enfer, parce que vous êtes immunisé contre cet enfer. »

 

2e leçon de sérénité et de vie :

N’en faites pas une affaire personnelle

Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles. 

Le deuxième accord toltèque dénonce les mauvais comportements (invectives, colère, médisance…). Ne prenez pas les choses personnellement, cela crée des souffrances inutiles. De plus, nous ne sommes jamais responsables des actions d’autrui, seulement de nous-mêmes.

Ainsi, les paroles et les actions d’autrui lui appartiennent. Elles ne sont que l’expression de ses propres croyances et de sa réalité. Ce qu’on dit ou ce qu’on pense de vous, en bien ou en mal, n’est pas vous. C’est l’image que l’autre se fait de vous. Mais si vous donnez votre accord à ce que l’on dit ou pense de vous, si vous en faites une affaire personnelle. « Dès lors, le poison s’infiltre en vous ».

Pour gagner en sérénité, retenez notamment que « le point de vue des gens résulte de toute la programmation qu’ils ont subie au cours de leur domestication » (soit, leur éducation). En outre, le jugement résonne avec les propres blessures de l’individu.

Comment y remédier ?

Laissez à l’autre la responsabilité de ses paroles et de ses actes. Ne pas s’interposer, ni donner son avis suffit souvent à désarmorcer la situation.

 

3e leçon de sérénité et de vie :

Ne faites aucune supposition

Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

Le troisième accord toltèque porte sur cette manie que nous avons tous de faire des suppositions sur ce que font les autres ou ce qu’ils pensent. « Rien qu’en faisant des suppositions et en prenant tout personnellement, nous créons énormément de poison émotionnel, parce qu’ensuite nous médisons sur la base de ces suppositions », écrit Don Miguel Ruiz.

La plus grande des suppositions des êtres humains « est de croire que tout le monde voit la vie comme nous la voyons ». « Nous supposons que les autres pensent comme nous et ressentent comme nous ». On fait même des suppositions sur soi-même !

Comment y remédier ?

« Si vous ne comprenez pas quelque chose, il vaut mieux poser une question et être au clair plutôt que de faire des suppositions ou de prêter des intentions à autrui. » « En communiquant clairement, toutes vos relations vont changer. » « Voici ce que je veux. » « Ne faites aucune supposition. » « En communiquant ainsi, votre parole sera impeccable » et vous éviterez les malentendus.

 

4e leçon de sérénité et de vie :

Faites toujours de votre mieux

Votre « mieux » change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger.

Le quatrième et dernier accord toltèque conforte les trois précédents. « Quelles que soient les circonstances, faites toujours de votre mieux, ni plus, ni moins. Mais rappelez-vous que votre mieux ne sera jamais le même d’une fois à l’autre. » Notre « mieux » sera meilleur selon notre humeur, selon si nous nous sentons en forme plutôt que fatigué, selon notre niveau d’énergie. Il évoluera au fil du temps. C’est risquer d’être imparfait et l’accepter.

Faire de son mieux consiste en outre à ne laisser aucune place au jugement, celui des autres ou le sien propre. En réussissant à appliquer cette leçon de vie, le regret n’a plus jamais sa place ici.

Comment y remédier ?

« Nous n’avons pas à savoir ni à prouver quoi que ce soit. (…) Si vous faites toujours de votre mieux, vous serez maître de votre transformation. C’est la pratique qui fait le maître. » C’est agir dans la joie et la liberté de cette joie. Evitez de vous juger de manière excessive. Au contraire, « honorez l’homme ou la femme que vous êtes. »

 

« Booster son Energie Vitale – L’énergie circule en moi et tout autour de moi »

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Booster son Energie Vitale

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading