La symbolique du célèbre dicton « en avril ne te découvre pas d’un fil, en mai fais ce qu’il te plaît » nous invite à poursuivre le chemin vers l’été. Les températures remontent, les envies de légèreté se font pressantes. Pour autant, la sortie de l’hiver a pu atteindre les organismes les plus sollicités. Voici les conseils mensuels pour vivre mai en bonne forme et en gérant sa fatigue au mieux. Objectif vitalité, tout en amorçant la transition saisonnière vers le mois de juin.

Comment booster son énergie vitale en mai ?

Du pollen frais pour lutter contre la fatigue
Le pollen frais se place au-dessus du miel dans les produits de la ruche pour relancer l’énergie et lutter contre la fatigue.

Aliment conçu par les fleurs, le pollen fait partie des produits de la ruche et constitue la nourriture quasi exclusive des abeilles. Son atout ? Sa puissance nutritive exceptionnelle. Lorsqu’il est congelé à l’état frais comme chez Aristée, le meilleur fabricant sur le marché français, c’est un aliment cru vivant, complexe et très complet. Le pollen est en effet une source importante de nutriments protecteurs, à la fois nourrissants et revitalisants. De fait, il contribue à assurer le confort, le bien-être et la santé des personnes qui en consomment régulièrement, dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Le pollen, un allié extraordinaire

Comment le pollen apporte-t-il du soutien à l’organisme en cas de fatigue ? En l’aidant à se détoxifier, à se « nettoyer » de l’intérieur et à le revitaliser par l’apport de ses nutriments.

Lorsqu’elle est bien réalisée, la détoxification est un drainage qui stimule les cinq émonctoires du corps à savoir le foie, les reins, les intestins, la peau et les poumons. Le foie, adoré des naturopathes, est l’émonctoire le plus volumineux du corps et constitue le principal organe nettoyant des toxines. C’est lui qu’il convient de chouchouter en priorité.

Au printemps, le pollen des abeilles accompagne en douceur la détoxification du corps sur une durée de vingt jours. Aristée conseille en priorité le pollen de bruyère en complément de la sève de bouleau, connue pour participer au drainage des déchets métaboliques à travers les émonctoires. Poursuivez par le pollen « Harmonie digestive ».

Le pollen se consomme de préférence le matin. Prenez une cuillère à soupe ou à café, selon votre sensibilité, pendant le petit-déjeuner. Ni avant, ni après, vraiment au milieu de votre repas du matin, car un pollen frais absorbé sur un estomac vide cause parfois des désagréments digestifs.

Bien sûr, vérifiez au préalable que vous n’êtes pas allergique aux produits de la ruche !

Des légumes pour le plein de vitalité

Ne soyez jamais avare de légumes frais pour vos repas. Ils sont vos meilleurs alliés pour gagner en vitalité par le nombre de vitamines qu’ils contiennent. Préférez des aliments d’origine biologique pour la densité en nutriments, le goût et des pesticides en moins. Ils sont généralement moins chers achetés de saison au marché. Les légumes surgelés font l’affaire si cela vous arrange.

L’atout forme des légumes : les vitamines

Les légumes contiennent une variété de vitamines importantes pour la santé. Or, certaines vitamines présentes dans les légumes peuvent contribuer à réduire la fatigue et à maintenir un niveau d’énergie optimal.

  1. La vitamine C : la vitamine C (acide ascorbique) est un antioxydant important qui aide à réduire le stress oxydatif dans le corps. Elle joue également un rôle essentiel dans la production de l’énergie dans les cellules. Les poivrons, les tomates et les légumes verts comme les épinards sont de bonnes sources de vitamine C.
  2. Les vitamines du groupe B : les vitamines B, notamment la vitamine B1 (thiamine), la vitamine B2 (riboflavine), la vitamine B3 (niacine), la vitamine B5 (acide pantothénique), la vitamine B6, la vitamine B9 (acide folique) et la vitamine B12, sont essentielles pour la production d’énergie dans le corps et le bon fonctionnement du système nerveux. Les légumes verts à feuilles comme le chou frisé et la laitue romaine sont de bonnes sources de vitamines B.

Il est important de noter que la teneur en vitamines peut varier selon le légume, ainsi que ses conditions de culture et de stockage. Je vous recommande ainsi de consommer une variété de légumes pour s’assurer d’obtenir un large éventail de vitamines et de nutriments essentiels.

Les meilleurs légumes du mois de mai

Le choix des légumes peut varier en fonction de la région et du climat, mais voici quelques légumes qui sont généralement disponibles et de saison au mois de mai en France :

  1. Asperges : les asperges sont largement disponibles au mois de mai et sont délicieuses lorsqu’elles sont fraîches. Elles sont riches en fibres, en vitamines et en minéraux.
  2. Petit pois : les petits pois frais sont souvent récoltés au printemps, y compris au mois de mai. Ils sont sucrés, croquants et riches en fibres, en protéines et en antioxydants.
  3. Radis : les radis sont des légumes-racines rapides à pousser et sont souvent prêts à être récoltés au printemps. Ils ajoutent une saveur piquante et croquante aux salades et aux plats.
  4. Épinards : les épinards sont des légumes à feuilles vertes qui poussent bien au printemps. Ils sont riches en fer, en vitamines et en minéraux, et peuvent être consommés crus dans les salades ou cuits dans divers plats.
  5. Laitue : les différentes variétés de laitue, comme la laitue romaine, la laitue à feuilles de chêne et la laitue iceberg, sont souvent disponibles en mai. Elles sont idéales pour les salades fraîches.
  6. Fèves : les fèves fraîches peuvent être récoltées au mois de mai. Elles sont riches en protéines végétales, en fibres et en divers nutriments. Elles peuvent être utilisées dans les salades, les plats mijotés ou les sautés.
  7. Courgettes : les courgettes commencent souvent à être disponibles en mai. Elles sont polyvalentes et peuvent être utilisées dans une variété de plats, des sautés aux gratins.

Il est important de noter que la disponibilité des légumes peut varier en fonction de votre emplacement géographique et des conditions locales de culture. Il est donc préférable de se renseigner sur les produits de saison dans votre région spécifique au mois de mai.

Du repos pour relancer son énergie

Pour lutter contre la fatigue, le remède numéro 1 consiste à… roulements de tambour… se reposer !

Envisager une sieste quand le besoin s’en fait ressentir est l’un des secrets pour relancer sa forme.

J’entends par là :

  • lever le pied sur les activités et le travail – ne pas faire de zèle, qui peut se révéler contre-productif et nuisible à votre santé sur le long terme. Dans la même idée, ne vous sentez pas obligé d’accepter une sortie de divertissement. Pour une fois, préférez votre lit tranquille aux excitations du soir
  • faire en sorte d’augmenter son temps de sommeil. Allez vous couchez plus tôt. Eteignez vos écrans. Je vous assure que le bien-être est immédiat. D’un coup d’un seul, le calme se fait, ce qui aide votre système nerveux à apprécier davantage les activités tranquilles comme la lecture ou une séance de méditation
  • allongez-vous, tout simplement. Vous relâchez ainsi les tensions et les inconforts divers provoqués à la longue par les postures assise et debout
  • envisagez une petite sieste. Choisissez une position favorable à la détente musculaire. Cela peut être le sol en moquette de votre bureau ou une pelouse accueillante. Mettez un réveil – 15 à 20 minutes à la maison, 5 à 10 minutes au travail. La sieste est tout à fait naturelle et correspond à une baisse de vigilance et à la diminution cyclique de la température corporelle. On a toujours intérêt à faire une sieste si le besoin de dormir se fait ressentir !
Transpirer aide à gérer le stress

On parle peu de la transpiration comme conséquence bénéfique à la santé mentale et au stress. En général, on cherche à ne pas dégouliner de sueur car on a tendance à associer la transpiration au manque d’hygiène. Personne n’aime se sentir poisseux. Et pourtant, l’organisme libère des endorphines lorsqu’il transpire. Ces hormones sécrétées par le cerveau procurent du plaisir, grâce à une action anxiolytique, antalgique et relaxante, notamment après une séance de sport. C’est notamment pour cette raison que l’on ressent une sensation de détente après une activité physique allant jusqu’à la sudation.

La transpiration permet également de libérer le corps d’un certain nombre de toxines. La peau est le plus grand émonctoire, ou organe d’élimination, du corps. En état de sudation, elle permet d’évacuer les excès de sel ainsi que l’accumulation du calcium dans les reins. Ainsi, en transpirant, vous pouvez éliminer des substances telles que l’alcool, les métaux lourds et certains polluants environnementaux par les glandes sudoripares de votre peau.

Gardez à l’esprit qu’il est important de maintenir une bonne hydratation lorsque vous transpirez afin de compenser la perte de liquide. Buvez suffisamment d’eau pour rester hydraté.e, surtout pendant l’exercice ou par temps chaud.

 

« Booster son Energie Vitale – L’énergie circule en moi et tout autour de moi »

Crédits photos : Polina Kovaleva, Lukas, Uriel Mont.
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Booster son Energie Vitale

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading