Le stress

Être stressé ou épuisé augmenterait le risque des troubles cognitifs après 45 ans

Une étude finlandaise estime qu’une exposition chronique au stress et à l’épuisement augmenterait le risque aux troubles mentaux graves dès l’âge de 45 ans.

Des signes de stress ou d’épuisement peuvent accroître le risque de troubles psychiques et mentaux selon une étude finlandaise.

Un lien entre le stress, l’épuisement et le déclin cognitif ?

Dans une étude publiée dans la revue JAMA Network Open, des chercheurs finlandais ont observé un lien possible entre des signes de stress ou d’épuisement et une augmentation du risque de déchéance des activités psychiques et mentales.

Ces troubles concernent le déclin progressif de la mémoire, du comportement, de l’analyse ou de la capacité à réaliser des activités de la vie quotidienne. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 50 millions de personnes dans le monde sont atteintes de ces troubles irréversibles et incurables à ce jour.

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont suivi 68 000 personnes sur une durée de 25 ans en leur demandant de répondre à des questionnaires spécifiques portant sur la psychologique.

Les résultats ont montré que les personnes indiquant souffrir de manière récurrente d’un stress, d’un épuisement, d’humeur en berne ou de nervosité pouvaient rencontrer un risque plus élevé de déclin cognitif de 17 à 24% et ce, notamment à partir de 45 ans.

Les chercheurs ont toutefois précisé que « la nature de cette association n’est pas claire ».

De son côté, le Professeur Yoram Barack, de l’université d’Otaga (Nouvelle-Zélande), regrette que l’étude ne contienne aucune identification clinique effective. En effet, les participants se sont « auto-déclarés » souffrant de stress ou d’épuisement, ce qui peut biaiser les résultats de la recherche. Le professeur estime que « des modèles durables de perception de l’environnement interne et externe sur de longues périodes et à travers les différentes phases du cycle de vie » devraient être examinés pour confirmer les résultats.

 

« Booster son Energie Vitale – L’énergie circule en moi et tout autour de moi »

Sources :
https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2799578
https://www.dailymail.co.uk/health/article-11627669/Being-stressed-nervous-exhausted-middle-age-increase-risk-dementia-study-claims.html

Crédits photos : Juan Pablo Serrano Arenas.
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Booster son Energie Vitale

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading