Comment bien vivre l’hiver et ses contraintes en janvier ? Découvrez comment faire pour garder votre énergie dans le but de bien gérer la fatigue hivernale. Débutez l’année avec sérénité et positivité après les célébrations de décembre.

 

Une monodiète pour garder la forme

Janvier suit les agapes des fêtes de fin d’année où le foie est souvent mis à rude épreuve. Chaque semaine, une monodiète de 24 heures aide le foie fatigué à se revitaliser.

En pratique, observez un ingrédient unique pour les trois repas :

  • une soupe de légumes verts de saison agrémentée d’herbes aromatiques (sauge, thym, persil, basilic…)
  • ou du riz basmati semi-complet
  • ou du sarrasin
  • ou du quinoa
  • ou des bananes ou des pommes au four ou à la vapeur douce du Vitaliseur (cf. page partenariats)
  • ou des pommes de terre.

Cette monodiète vient apaiser le système digestif et aide à alcaliniser l’organisme tout en étant nutritif et nourrissant. Vous ne mangerez aucun autre aliment que celui choisi ce jour-là. Consommez les plats chauds, mais pas brûlants. Instaurez ce rituel dans votre journée la plus calme, où vous serez chez vous sans stress ni contrariétés. Misez sur un tempo ralenti et une atmosphère agréable pour profiter de ses bienfaits. En parallèle, hydratez-vous bien, buvez de l’eau plate et non gazeuse à température ambiante et par petites gorgées. Evitez les boissons alcoolisées.

 

Dormez pour régénérer votre énergie

Janvier est le mois de l’intériorité.

Selon la zoologie, « l’humain est un mammifère « rangé dans l’ordre des primates ». Pour autant, nous n’hibernons pas comme certains autres mammifères. L’hibernation ou « torpeur » selon sa durée, intervient en effet chez certaines espèces lorsque le manque de nourriture amène à entrer dans un état de sommeil. Dans cet état, la température corporelle peut baisser d’au moins 5 à 10°C pour conserver l’énergie. Nous comprenons pourquoi nous n’entrons pas dans ce cas de figure. Sauf cas particulier, nous ne manquons a priori ni de nourriture, ni d’accès à la chaleur artificielle.

Toutefois, un processus d’hibernation serait bien en cours chez l’humain, contrairement à ce que pensaient les scientifiques ! Un médecin du CHU de Toulouse, Christian Bourbon, a réalisé en 2009 des travaux sur un explorateur qui a passé plus de six mois d’hiver en Arctique. Il en a conclu que le rythme circadien veille-sommeil est à la fois régulé par l’activité humaine, la lumière du jour mais aussi la température ambiante. Les températures basses pourraient ainsi augmenter les risques d’hypersomnolence en hiver. L’avez-vous constaté d’après votre expérience propre ?

Dans cette idée, autorisez-vous tout simplement à dormir. Prenez davantage de repos. Si vous pouvez, couchez-vous plus tôt, profitez d’une sieste, grappillez des minutes en plus sans culpabiliser… Votre corps le réclame et la saison est propice à ce phénomène.

Vous dormez mal malgré ce besoin physiologique saisonnier ? Vous souhaitez optimiser votre sommeil ? Cliquez ici pour découvrir comment passer de meilleures nuits, réparatrices et réconfortantes.

 

Bougez pour stimuler votre énergie

Parmi les lois immuables de la santé, celle qui stipule « moins vous en faites, moins vous avez envie d’en faire, plus vous êtes fatigué » est… vraie ! C’est un fait paradoxal, l’activité physique régulière vient réveiller une mollesse passagère et booster le moral. Cela est dû à la production d’endorphines, notamment, sécrétées pendant le mouvement. Ces hormones sont libérées par le corps et contrôlées par le cerveau lors de certaines circonstances. Parmi celles-ci, l’activité sportive qui, pratiquée pendant plus de 30 minutes, induit la sécrétion d’endorphines.

Ainsi, intégrez à votre quotidien l’activité qui vous plaît le plus pour faire circuler l’énergie en vous. Yoga ? Marche à pied bien couvert (gants et bonnet s’il le faut) ? Cours de danse, de fitness ?

Nous avons pris l’habitude depuis la pandémie de suivre un coach sportif derrière son écran d’ordinateur. YouTube regorge de vidéos plus ou moins longues avec des exercices ciblés. D’autres coachs ont créé leur propre plateforme. Un cours en 2.0 ne bénéficie pas de l’émulation d’un groupe, mais il peut être utile en cas de flemme de sortir de chez soi et pour sa flexibilité.

L’idéal consiste à connaître la pratique avant de se lancer sans l’oeil avisé d’un professeur en cas de mauvaise posture. Pensez que la douleur est un signal du corps. Si vous avez mal, réajustez ou arrêtez. Si besoin, consultez un ostéopathe.

 

La lumière pour booster votre énergie

Paris cumule en moyenne 03h54 de soleil au mois de janvier. Quel exploit ! Le reste du temps, un ciel gris souris et opaque oblige parfois à allumer les lampes à 14h30.

Or, la lumière naturelle est indispensable à notre bien-être. De plus, le raccourcissement des jours en période hivernale déséquilibre l’alternance du cycle biologique jour-nuit et les journées paraissent alors bien plus épuisantes. Or, pour éviter de subir le fameux « Blue Monday » (littéralement « lundi bleu » ou « lundi déprimé » décrété le 16 janvier), le corps humain doit s’exposer un minimum à la lumière naturelle.

La lumière naturelle est la plus adaptée à l’organisme. Elle booste la performance, la productivité, l’humeur et tend à réduire le stress et la fatigue. De plus, la lumière naturelle participe à la production de vitamine D par notre organisme.

A contrario, la lumière artificielle issue des ampoules de nos intérieurs comporte un rayonnement moins adapté à l’oeil et susceptible de perturber la sécrétion de la mélatonine et du cortisol. Or, ces hormones jouent un rôle respectif dans l’endormissement et dans l’éveil, ainsi que l’humeur.

Privilégiez l’exposition à la lumière naturelle dès que possible, même en cas de ciel gris. Approchez-vous des fenêtres pour travailler. Sortez vous promener à la pause de midi.

Pour pallier la faible exposition, il existe aussi des lampes créées pour se substituer à la lumière naturelle en imitant celle produite par le soleil. Vous pouvez aussi envisager un simulateur d’aube pour un réveil en douceur respectueux des cycles du sommeil.

 

Soutenez vos défenses naturelles

Le froid et l’humidité mettent à mal notre vitalité et nos articulations pour certains.

Soutenez vos défenses naturelles avec de la rhodiola, une plante adaptogène qui aide à mieux gérer la fatigue physique et psychique de la saison froide. Des gélules d’échinacée peuvent également vous donner un coup de pouce. Si vous n’êtes pas allergique aux produits de la ruche, vous pouvez envisager du pollen frais ou de la gelée royale le matin au réveil. Dans la journée, misez sur la propolis, qui lutte bien contre les infections passagères.

En cas de gros coup de mou, frottez le dessus des reins pour atteindre les glandes surrénales avec deux ou trois gouttes d’huile essentielle d’épinette noire dans de l’huile végétale.

Les articulations douloureuses peuvent être soulagées avec de l’ortie et de la silice, mais aussi du curcuma, de l’harpagophytum ou de l’huile essentielle de gaulthérie en massage dans un peu d’huile végétale.

Lavez votre nez le soir – une fois par jour suffit – avec une lota pour débarrasser la muqueuse nasale des particules de pollution qui créent des microlésions et favorisent la pénétration des virus.

Veillez à vous réchauffer avec une bouillotte d’eau à 70 degrés maximum, entourée d’un linge pour ne pas vous brûler. Disposez-la sur le foie, côté gauche de l’abdomen ou sous la couette au niveau des pieds pour donner au lit une température très confortable.

N’oubliez pas de vous hydrater en eau plate, mais aussi avec des boissons chaudes – et non brûlantes – telles que des tisanes de thym, qui lutte contre les infections environnantes.

Si besoin, mettez en place les gestes barrières, notamment en cas de nez qui coule et d’éternuements.

 

« Booster son Energie Vitale – L’énergie circule en moi et tout autour de moi »

Source : 
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/19/01011-20091119FILWWW00606-l-homme-hiberne-selon-la-science.php
Crédits photos : Eberhard Grossgasteiger, Mikhail Nilov
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Booster son Energie Vitale

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading