Défi « 1 article pendant 30 jours » – Article 7 sur 30

Le ginseng asiatique (Panax Ginseng, du grec « remède universel ») est réputé pour son action bénéfique sur de nombreux troubles de santé. La racine est surtout reconnue pour son effet tonique général et anti-fatigue. Voici plusieurs informations sur cette star de la pharmacopée traditionnelle chinoise.

 

Origine et description 

Le ginseng est une plante médicinale de la famille botanique des Araliacées. Elle doit être cultivée sur un temps long, au moins six ans, pour arriver à maturité. De fait, son prix fluctue beaucoup en fonction de ce critère.

Ses feuilles sont dites palamatilobées, tandis que ses fleurs sont groupées en ombelle. Le fruit est une baie rouge. La phytothérapie utilise toutefois la partie racine, dans laquelle se concentrent les principes actifs. Celle-ci est parfois confondue avec le gingembre de par leur ressemblance physique.

Dans le commerce, on trouve du ginseng sous deux couleurs naturelles. Le ginseng est ainsi blanc lorsque le rhizome a été séché, tandis qu’il devient rouge lorsqu’il a été soumis à la vapeur. A ce jour, le produit le plus qualitatif reste le ginseng coréen rouge. Pour le reconnaître, il est commercialisé sous le label « Korean Office of Monopoly ».

 

Constitution nutritionnelle

Le ginseng fait partie des plantes dites « adaptogènes ». Il s’agit d’une catégorie de plantes remarquables par leur composition permettant à l’organisme d’augmenter ses capacités à se renforcer. Ainsi, le corps s’adapte mieux aux diverses situations de stress. De fait, la médecine chinoise traditionnelle le qualifie de tonique de l’énergie vitale, ou « Qi ».

Le ginseng contient :

  • Des vitamines : B, C, E
  • Des minéraux et oligo-éléments : magnésium, fer, zinc, cuivre, calcium, phosphore, manganèse, potassium, cobalt, silice
  • Des saponines triterpéniques : les ginsénosides, ses principes actifs principaux
  • Des polysaccharides (des sucres complexes)
  • Des acides gras.

 

Bienfaits

Le ginseng est considéré depuis des siècles comme un stimulant naturel pour les personnes en manque de vitalité.

Il agit notamment comme l’un des précurseurs de la dopamine, l’hormone du bien-être. Par ce biais, il participe à équilibrer le système nerveux, ainsi qu’à favoriser la concentration et le sommeil.

Mais surtout, le ginseng :

  • Aide à lutter contre le stress et la fatigue passagère ou chronique
  • Renforce les performances physiques et intellectuelles
  • Est particulièrement indiqué pour les personnes épuisées et en période de convalescence
  • Participe à stimuler le système immunitaire
  • Aide à calmer les contractions musculaires des troubles respiratoires.

Il peut être associé à d’autres plantes en vue d’exacerber les synergies :

  • Avec l’aswhagandha, une autre plante adaptogène, le ginseng calme les effets du stress et améliore le sommeil
  • Avec la rhodiola, une autre plante adaptogène, il aide à renforcer la mémoire et la concentration
  • Avec l’ail, il peut agir favorablement sur la tension nerveuse.

 

Commercialisation et utilisation

On trouve le ginseng sous forme de poudre de racines séchées, le plus souvent conditionnées en gélules, ou de racines entières. Celles-ci étant de qualité très variables, il convient de vérifier leur provenance ou de favoriser les marques connues.

La dose quotidienne recommandée par l’Organisation mondiale de la santé s’élève de 0,5 à 2 grammes de racines séchées. En phytothérapie, les produits contenant du ginseng contiennent en moyenne 7% de ginsénosides, ce qui correspond à une dose de 200 mg. Cette dose peut être prise une à trois fois par jour selon le conditionnement du laboratoire.

Dans tous les cas, les cures ne doivent pas excéder trois mois afin d’éviter un épuisement de l’organisme.

 

Précautions d’emploi

Le ginseng est à consommer avec prudence chez les personnes en grand surpoids, sujettes aux troubles du sommeil ou très nerveuses. Il est déconseillé chez les personnes avec des troubles cardiaques, chez les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que chez les enfants et les adolescents de moins de dix-huit ans. Dans tous les cas, le ginseng ne devrait pas être ingéré sans l’avis d’un médecin ou d’un spécialiste de la santé naturelle.

 

« Booster son Energie Vitale – L’énergie circule en moi et tout autour de moi »

Crédit photo : Bosmin.
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Booster son Energie Vitale

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading